Une survivante d’exploitation sexuelle – Se sortir de l’enfer des gangs de rue
Mélanie Carpentier
Béliveau éditeur

Le manque d’amour, le besoin de reconnaissance, le besoin de sentir que l’on existe…des sentiments qui peuvent vraiment nous faire vivre l’enfer.

Tellement de jugements face aux femmes avec un style de vie tel celui que l’auteure a vécu durant quelque temps. Et ce serait mentir que moi-même dire que je comprends. C’est l’une des raisons pour laquelle j’adore lire des faits vécus…pour réaliser et comprendre bien des choses.

Mélanie, qui ne demande que d’être aimée de son père, de cesser d’être jugée et critiquer par sa mère et surtout d’être attouchée par l’ami de son père. L’engrenage s’enclenche!

Son adolescence sera ardue…entrées et sorties de centre jeunesse, fugues, retour chez l’un de ses parents, parfois par choix, parfois pas…

Jusqu’à ce que les choses empirent, à en perdre le contrôle, à en perdre son identité, sa fierté, sa vie.

Des rencontres et des chums violents, dangereux et sans aucun respect pour elle. Elle vague entre deux gangs de rue…les deux lui ayant promis sécurité en tout temps. Il faut croire que la sécurité de son corps n’était pas incluse dans le contrat…

Elle a enduré au-delà de ce qu’un humain pourrait supporter…et elle a survécu pour aujourd’hui redonner vie à d’autres.

Parce qu’elle est un exemple de survie, de reprise de contrôle sur sa vie et son corps…