Tout faire par amour, où plutôt par peur de perdre l’amour de l’autre… c’est ce que fait malencontreusement Clara. Elle ne vit que pour plaire à l’autre et le garder près d’elle, même si cela signifie de s’oublier, de ne pas se respecter.

Son passé amoureux trouble sa vie présente. Parce qu’ils sont tous partis. Elle n’a pu en retenir aucun. Pourquoi? Elle les aime sincèrement. Peut-être même un peu trop.

À trop vouloir, on termine par être le perdant. Et Clara ne peut plus ni risquer ni supporter que ça lui arrive. Simon doit rester près d’elle. Il est l’homme de sa vie. Mais est-elle la femme pour lui?

Dans un cri du coeur, alors que celui-ci est brisé de douleur, Clara prendra la décision de partir à la quête de qui elle est… de celle qu’elle ne semble même plus connaître. Retraite fermée et vivre dans la noirceur totale pour 7 jours entiers. Ouf! Je ne suis pas certaine que j’y arriverais, malgré que je trouve le concept super intéressant.

Lorsque la lumière entre à nouveau en contacte avec ses yeux, son âme en entier est illuminée. Elle n’est plus la même. Clara est encore sensible et est parfois tentée d’agir comme elle le faisait auparavant… mais son coeur ne lui envoie plus les mêmes messages.

Ce périple, elle veut le faire pour elle et surtout, sans l’aide de personne. Elle veut se prouver qu’elle peut y arriver et trouver ses propres réponses.

Mais la vie choisit parfois autre chose que ce que nous avions envisagé.

Quel est son véritable destin?

Pour que tu restes

Danièle Couture

Les éditeurs Réunis