Le titre est en parfaite concordance avec l’histoire! Hé seigneur! Je pense que vivre deux semaines durant lesquelles tu penses te reposer et vivre des beaux moments en famille, mais que tout le contraire arrive, je n’oserais plus prononcer le mot vacances. Trop risqué!
Que dire du défi que les trois familles se sont donné avant de partir: à celui qui vivra les plus belles vacances. Oh boy! Je ne suis pas certaine qu’il puisse y avoir un gagnant.
Pourtant, tout était planifié. Ou presque… peut-être un léger oubli pour l’un des couples, mais rien qui à la fin est dramatique.
3 destinations différentes, tous accompagnés d’enfants et tous avec un besoin de se reposer.
Mais comment y arriver alors que tu te fais sans cesse demander un coup de main, que tu acceptes pour régler une situation à l’amiable, qu’un amour d’été soit plutôt une mauvaise influence, que la patience ne soit pas au rendez-vous, qu’un animal indésirable se présente à toi…
La plage, c’est beau, tranquille et apaisant… sauf quand tu estimes mal un défi à accomplir, que tu perds quelque chose de précieux et qu’une blague se voulant drôle provoque l’effet contraire.
Vous connaissez à comprendre les vacances qu’ils vivront?
Parce qu’au fond, une chose est vraie dans l’histoire. Nous avons tous hâte d’être en congé… mais souvent, nous revenons plus fatigués qu’avant de partir. À la fin, on a presque hâte que la routine revienne et que la vie reprenne un rythme normal.
Et vous… direz-vous maudites vacances?