Premier livre que je lis de cet auteur… et je peux vous dire qu’il y en aura assurément d’autres qui s’ajouteront dans ma bibliothèque!

L’inspecteur Héroux, homme droit et persévérant, trouve les arguments nécessaires lorsqu’il a une idée en tête. Il a d’ailleurs travaillé fort pour convaincre son patron que le dossier de l’os trouvé dans les bois valait la peine d’être à nouveau ouvert. Même si tout cela datait de plus de 20 ans.

Des enfants, qui s’amusent à faire une sorte de guerre entre deux clans, découvrent un os qui sort du sol. Leur premier réflexe est de croire qu’il s’agit d’un os de chien. D’ailleurs, l’un d’entre eux cherche encore où son père a enterré le sien. Mais rapidement, on comprend que la grosseur et la longueur ne sont pas celles d’un animal… mais plutôt d’un humain.

Tout va ensuite très rapidement. Un père demande à son garçon d’aller chercher l’os afin de valider qu’il s’agit bel et bien de celui d’un être humain. Alors que la police arrive sur les lieux, les enfants ne comprennent pas pourquoi faire autant un gros drame pour un simple os de chien.

L’enquêteur s’entend avec celui qui a été récupérer l’os que dès le lendemain  matin, ils se retrouvent chez le jeune pour ensemble se rendent dans le bois. Étrangement, quelqu’un semble y être venu entre temps. La terre a été revirée. Qui aurait bien pu savoir ce qui s’est passé il y a à peine 24 heures? Mis à part les parents des jeunes… Et qu’est-ce que cette personne cherchait?

Ouvrir à nouveau une enquête qui date de plusieurs années, retrouver les personnes qui pourraient avoir des informations, replacer un à un les morceaux du casse-tête… selon ce que l’on réussit à trouver. Un retour en arrière plus ardu! Mais l’inspecteur Héroux n’abandonne pas. Il est convaincu qu’il trouvera des nouvelles informations…

Peut-être même le coupable qui à ce jour, rode toujours!

Le tribunal de la rue Quirion

Guillaume Morrissette

Guy Saint-Jean Éditeur