Premier roman de type Polar de l’écrivaine et je vous affirme que c’est une réussite!

Jeune femme, vivant une vie tranquille et qui arrive chez elle un soir, bouteille de vin à la main, avec en tête l’idée de simuler un faux souper à deux en amoureux, pour encore une fois, se rappeler sa peine d’amour qui dure depuis trop longtemps.

Plus tard, elle se réveille, la tête sur la table, son assiette froide devant elle, bouteille de vin à moitié bu, et entend le bruit ressemblant à un four à micro-onde, ce qui d’ailleurs croit-elle, l’a fait sortir de son sommeil.

Qu’est-ce qui l’a poussé à ce moment à aller regarder dans l’œillère de sa porte pour voir la porte de sa voisine entre-ouverte? Piquée de curiosité, elle ne pourra plus rebrousser chemin à la découverte des deux cadavres, qu’elle connaît d’ailleurs très bien.

Elle ne pourra plus s’empêcher de faire sa propre enquête, au grand désarroi des policiers, qui lui demande pourtant de se tenir tranquille. Que découvrira-t-elle? Qui seront ses suspects potentiels?

Se pourrait-il que l’alcool lui ait fait commettre l’irréparable?

La vieille fille et la mort

Catherine Sylvestre

Éditions Alire