Nouveau style à mon registre. Je ne pensais pas que ça pouvait bien concorder ensemble. Histoire d’amour et… enquête policière. Non pas que les deux sujets ne sont pas intéressants lorsque mis ensemble, mais, il faut bien doser les deux styles d’histoires.

Sylvie G. a bien réussi à ce niveau! En fait, je ne savais pas pantoute où s’en allait l’histoire à un certain moment. J’ai probablement cru coupables tous les personnages ayant le moindre agissement étrange.

Au début, nous ne savons pas trop si l’histoire se dirige vers une disparition, un meurtre ou même un suicide. Tout ce que l’on sait… la directrice est disparue. Elle n’est pas revenue en ce début d’année scolaire…mais pire encore…personne ne l’a revu. Depuis quand? On ne sait pas.

Ensuite, s’ajoute au dossier l’absence de deux élèves très studieuses, bonnes et populaires. Elles n’auraient pas pu passer à l’étape suivante… hummm? Pourquoi? Des rumeurs évoquent des fréquentations non recommandables. Est-ce vrai?

Un élève à la personnalité étrange, qui fuit les gens, qui se fait observer sévèrement par le directeur… qu’a-t-il à voir dans cette histoire? Est-ce lui qui aurait fait quelque chose à la directrice toujours disparue?

Une amie… aux comportements étranges… n’en pouvant plus de se sentir invisible aux yeux de tous, change d’agissement, mais aussi d’habillement. Elle aime un fantôme (gars qu’elle n’a jamais vu), mais au fond, qui est-il vraiment? Pourrait-il avoir un lien avec toute cette histoire?

Pleins de questions n’est-ce pas? Ce sont tous des questionnements qui me sont venus en tête lors de la lecture. Heureusement, la relation amoureuse qui se formera nous permet de prendre une pause dans notre propre investigation.

Parce qu’à cette lecture, c’est ce que nous faisons…

Notre propre enquête!

L’Appât

Sylvie G.

Boomerang éditeur jeunesse