Ben voyons donc! Ça existe vraiment un talent de même? Amélie Dubois me fait CAPOTER!

Quelle joie de retrouver les trois professeurs du secondaire dans leurs mésaventures aux particularités uniques. À chaque fois où je tiens un de ses nouveaux livres entre les mains, je ne sais pas ce qui m’attend. Parce que cette écrivaine est juste trop TOP! Son imagination dans les péripéties de ses personnages est débordante. Un réel plaisir, à chaque fois, de connaître la semaine de vacances qu’elles vivront.

Une fois de plus, les trois amies décident d’aller passer une semaine dans le sud, pour le jour de l’an. L’une d’entre elles ayant dit l’an dernier et l’an d’avant qu’elle ne retournait pas dans le sud avec ses deux collègues est pourtant encore une fois présente. Elles se sont promis de ne pas refaire les mêmes erreurs. Les mêmes non… mais des pires? Possible!

Une en couple, une semi-célibataire (couple jamais confirmé) et l’autre célibataire. Chacune a une idée en tête durant cette semaine qui s’avérera rocambolesque. Des projets qui ne se réaliseront pas comme prévu et d’autres qui s’ajouteront à contrecœur.

D’abord, l’absence d’une valise du trio, l’arrivée dans un Cuba frisquet et l’incompréhension évidente de l’espagnol parlé dans ce pays. Ça commence ben mal!

Pourtant, courageuses et fonceuses, les trois filles devront encore une fois faire face à une situation tendue… la pire de tous leurs voyages. Cette fois, la loi entre en jeu. Oups!

Dans un bureau, en attente d’un sergent, elles doivent écrire ce qui s’est réellement produit pour déterminer… sont-elles coupables?

Ce qui se passe à Cuba, reste à Cuba

Amélie Dubois

Les éditeurs Réunis